Internet

L’informatique parmis les meilleurs métiers.

Dans son palmarès 2014 des 100 meilleurs métiers, US News cite plusieurs métiers de l’informatique dans le top 10. Et sans surprise, le métier de développeur de logiciel arrive en haut de la liste avec un salaire plus que motivant, un taux de chômage presque inexistant et d’intéressantes perspectives d’emploi.

D’autres métiers prometteurs

Toujours dans le domaine de l’informatique, les postes les plus décisifs sont l’analyste en système d’information, l’ingénieur d’étude, le développeur web, l’analyste spécialisé dans la sécurité des systèmes d’information et l’administrateur de base de données. Pour aller plus loin, l’agence américaine Sparks And Honey parle même d’un nouveau poste de curateur digital personnel parmi les métiers d’avenir dans le domaine de l’informatique. Ce dernier sera chargé de l’organisation de la vie numérique tout en prodiguant des conseils professionnels sur les applications et les outils les plus appropriés suivant les cas. Pour aller plus loin encore, ce site qui donne des infos évoque toutes les dernières évolutions dans l’univers de l’informatique.

Innovations technologiques, portes du succès pour les débutants

Dans ce domaine en perpétuelle évolution, les jeunes diplômés de bac +2 et +5 sont les principales cibles des entreprises à la recherche de bons potentiels. Cela concerne les niveaux de technicien ou d’ingénieur en conception d’applications et logiciels, en développement et entretien de réseaux, en sécurisation des données informatiques, en dépannage technique ou en création de solutions informatiques, des formations expliquées sur www.idbbxl.com. Outre ces domaines traditionnels, il y a également les nouveaux besoins en termes de dématérialisation de données (Cloud Computing), de Big Data, de systèmes embarqués, de commerce en ligne, de cyber-sécurité, de green IT ou de paiement sans contact.

Un réel besoin de numérisation des données

Et l’augmentation des offres d’emploi s’explique par l’actuelle numérisation des services administratifs, des bureaux d’études, des hôpitaux, des usines et surtout des entreprises. Dans tous les secteurs, les logiciels interviennent désormais dans le processus de production la gestion des flux d’information.